5 astuces pour réduire le coût et le délai d’un divorce

Aller vite et ne pas se ruiner dans un divorce, c’est possible ! Nos astuces pour y parvenir.

1ère astuce : optez pour le divorce par consentement mutuel

C’est le divorce le plus rapide et le moins coûteux. Pour vous faire un ordre d’idée les honoraires entre un divorce amiable et un divorce contentieux peuvent d’aller de 1 à 5 et parfois plus en fonction de la complexité du dossier et de l’expérience de l’avocat.

La procédure dans le cadre du divorce par consentement mutuel est également beaucoup plus rapide. Elle peut dans le meilleur des cas être finalisée en 1 mois.

Seul inconvénient, le divorce par consentement mutuel suppose un accord total entre les époux aussi bien concernant le principe du divorce que sur ses conséquences (liquidation des biens de la communauté, garde des enfants etc…).

2ème astuce : lors du choix de votre avocat, optez pour des honoraires forfaitaires

C’est la solution la plus adaptée. Elle permet d’avoir un budget prévisible et maitrisé. Elle est à privilégier par rapport aux honoraires au temps passé qui ne feront que gonfler au fur et à mesure de la procédure, encore plus lorsque celle-ci s’éternisera !

3ème astuce : faites des concessions !

Il vaut mieux un mauvais arrangement qu’un bon procès. Cet adage se retrouve également dans les procédures de divorce. Mieux vaut négocier et céder pour aboutir à un accord convenable pour les deux époux que s’arc-bouter sur des principes qui ne feront que ralentir la procédure et augmenter son coût.

La solution judiciaire est par ailleurs souvent décevante et les décisions de justice stéréotypées par rapport aux possibilités infinies qui peuvent être négociées dans le cadre du consentement mutuel.

4ème astuce : évitez les divorces low-cost. Il vous en coutera à un moment donné ou à un autre !

C’est le cauchemar des époux : les sites de divorce low-cost en ligne. En apparence très tentants, ils sont en réalités gérés de manière approximative par des apprentis juristes. Ils s’empresseront d’encaisser les chèques de provision mais personne ne vous répondra et ne traitera de manière rapide votre dossier.

Soyons réalistes, le divorce bien fait à 200 euros par époux, n’existe pas ! Ce sont des arnaques !

5ème astuce : choisissez votre propre avocat

Choisissez votre propre avocat ! Ne sollicitez pas l’avocat recommandé par l’un des époux. A vouloir aller trop vite, on peut perdre beaucoup ! Mieux vaut un avocat indépendant, qui protège réellement vos intérêts. A titre d’exemple, si votre avocat ne fait que contresigner l’acte rédigé par son confrère sans veiller à la défense de vos intérêts et que vous renoncez à votre droit à une prestation compensatoire, celle-ci sera définitivement perdue. Il ne sera pas possible de la réclamer par la suite.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑